Economie sociale et solidaire en Suède

Des coopératives suédoises lient emploi et éthique

En Suède, à Göteborg, des jeunes voient dans la création d’une coopérative, un moyen de surmonter le manque d’emploi, mais aussi de participer à l’essor du secteur de l‘économie sociale. Nous les avons rencontré au petit matin.

A 7h30, l’agence de design web Rabash échange ce jour-là avec ses clients lors d’un petit-déjeuner. La société est détenue à parts égales par ses collaborateurs. Chacun touche le même salaire et partage les responsabilités. “On n’a pas eu besoin de beaucoup d’argent pour démarrer, on n’a pas eu besoin d’investisseurs, on a commencé simplement avec nos ordinateurs,” souligne Petter Joelson qui fait partie de Rabash. “Du coup, cela a été très facile d’impliquer des gens dans l’entreprise, de leur donner le sentiment qu’ils font partie de l’aventure et de faire en sorte qu’ils soient contents d’y travailler dur,” poursuit-il avant de conclure : “si la réussite est au bout, on en bénéficie tous, si c’est un échec, on est tous dans le même bateau.” (Lire la suite)*

* source Euronews – par Nuno Prudêncio